5 étoiles CLASSICA !!

 “Le premier album du Trio Karénine (Schumann) avait fait dresser l’oreille. Celui-ci confirme bien que cette réussite n’était pas un feu de paille. Après neuf ans de travail intensif, la formation a désormais atteint une maturité sonore et surtout une intelligence des textes qui la situent au plus haut niveau.
Prenons par exemple le trio de Gabriel Fauré. C’est l’oeuvre d’un vieux monsieur fatigué, attaché à la forme et à une expressivité que l’on peut qualifier de romantique, où priment pourtant la sensualité et l’élégance d’une forme épurée.
On retrouve tout cela dans l’interprétation des Karénine, qui voient les choses de haut, refusent d’accuser les angles et l’expression, et donnent du Trio l’image la plus juste et raffinée.
À propos de raffinement, on appréciera aussi l’équilibre du Trio de Ravel, dans lequel la perfection de la forme conjure les terribles angoisses qui assaillaient le compositeur en cette année 1914. L’expression, une fois encore, n’est pas surlignée mais passe par le travail des sonorités et la conduite très naturelle des mouvements.
Bien moins connu, quoiqu’il en existe déjà au moins deux enregistrements, le Trio de germaine Tailleferre offre la particularité d’avoir été composé en deux fois, à six décennies d’intervalle (1917 et 1978). 
On y sent bien un petit côté Groupe des Six charmant et spirituel mais surtout une belle écriture dense et châtiée, et que les interprètes prennent vraiment au sérieux. 
En somme un très beau travail d’une formation qui porte un regard original sur des pages connues et révèlent une rareté de prix.”  Jacques Bonnaure, Classica

All news

Lorem ipsum author transierem aaaaa

Dolorum regnum title